Hyperventilation chronique et spasmophilie: que faire?

L’hyperventilation est le fait de respirer de façon trop rapide.

Cela a souvent un rapport avec un trop grand stress, l’anxiété ou l’hypoxie.

Lorsque votre fréquence respiratoire augmente, la respiration, accompagnée d’inspirations et d’expirations, devient trop rapide.

L’air inspiré en oxygène et expiré en dioxyde de carbone étant trop important, cela a des conséquences négatives sur les échanges gazeux au niveau des poumons.

Il faut donc apprendre à réguler sa respiration pour qu’elle redevienne normale.

La spasmophilie regroupe trois symptômes principaux qui sont la fatigue, l’angoisse et la neurodystonie.

La spasmophilie est assez proche d’une crise de tétanie.

Mais encore aujourd’hui, les chercheurs et les scientifiques n’arrivent pas à s’entendre sur la désignation exacte de ce terme.

De plus, contrairement à l’hyperventilation, il n’y a jamais eu beaucoup de recherches à ce sujet.

On peut dire que c’est une forme d’angoisse faisant partie des troubles paniques.

Dans les cas les plus graves, la personne peut tomber en dépression et avoir des envies de suicide.

Hyperventilation chronique et spasmophilie: que faire?

Comment soigner son hyperventilation chronique et sa spasmophilie ?

Comme ces deux maladies sont liées au stress, à l’anxiété et à l’angoisse, il faut donc commencer par apprendre à mieux gérer vos diverses émotions.

Il est important de faire une thérapie cognitive et comportementale et être suivi par un spécialiste pour soigner la spasmophilie.

Mais vous pouvez également suivre des cours de sophrologie, de yoga, de relaxation ou encore de méditation.

En effet, le fait d’apprendre à mieux se maîtriser à travers ces exercices, cela vous permettra de rester plus serein dans certaines situations.

Vous pourrez ainsi garder une respiration plus calme et profonde, ce qui vous aidera à mieux gérer votre stress et votre anxiété.

De plus, étant donné que la fatigue est souvent liée à l’hyperventilation, il faut savoir vous reposer et vous changer les idées.

Pour cela, il est important de pratiquer une activité physique régulière qui permettra, à long terme, de relâcher la pression.

Avoir vos propres loisirs et pouvoir les pratiquer est aussi primordial.

Il faut apprendre à lâcher prise pour pouvoir rester plus serein en toutes circonstances.

Lorsque vous sentez que vous allez faire une crise de spasmophilie ou d’hyperventilation, il faut changer d’air et vous mettre au calme pour faire retomber la pression au plus vite.

Si cela vous arrive au travail, il ne faut pas attendre pour aller faire une pause afin de pouvoir retrouver non seulement votre calme, mais également votre respiration.

Des exercices simples de respiration contre l’hyperventilation

L’hyperventilation chronique étant un problème respiratoire, il existe plusieurs exercices de respiration que vous pouvez pratiquer tous les jours.

Le point clé le plus important à comprendre est de savoir comment faire pour bien respirer en toutes situations.

Pour ce faire, il faut déjà commencer par avoir votre diaphragme bien détendu pour évacuer plus facilement votre stress.


Articles connexes :

La sophrologie pour gérer son stress et son angoisse?

Reflux gastrique et stress : la solution respiration?